Timelapse

La magie du time-lapse. Mais si, ces vidéos qui bougent bizarrement qu’on dirait que c’est de l’animation à la papa. De l’image par image quoi.

Un exemple valant 200 discours, voici une vidéo, faite de mon balcon (et oui, je ne recule devant aucun sacrifice.)

Pour faire une magnifique vidéo comme la mienne, il y a deux étapes: la prise de vue et le montage.

La prise de vue

Plusieurs possibilités s’offrent à vous en fonction de votre matériel.

La GoPro

La GoPro, avec son intervallomètre intégré, est une bonne candidate. On la pose, on règle le temps entre les images, et roulez jeunesse. C’est facile, c’est comme ça qu’a été faite la vidéo précédente.

Deux désavantages: Les images sont déformées (comme toutes images prises avec une GoPro), et on ne sait pas trop ce qu’on vise.

Le Compact avec mode Animation

Certains compacts sont pourvus d’un mode animation. C’est le cas du Canon Ixus 70, qui permet de prendre une image toutes les 1 ou 2 secondes en mode vidéo. L’avantage est qu’il n’y a pas de montage à faire, c’est l’appareil qui produit la vidéo.

Le désavantage, c’est qu’on ne peut pas régler précisément le temps entre deux images.

Un exemple ici de vidéo produite avec cette méthode.

Le compact avec CHDK

La plupart des compacts Canon (et certains DSLR) sont compatibles avec CHDK, le Canon Hack Dev Kit, qui permet de rajouter des fonctionnalités à votre appareil photo. Unleash the power ! Il permet de lancer des scripts, dont des intervallomètres. Assez simple d’utilisation, c’est un bon compagnon pour votre compact compatible.

L’intervallomètre sur DSLR

La solution du photographe avec matériel.

Le montage

Une fois qu’on a toutes ces photos, il faut monter un film avec. Une méthode “facile” est d’utiliser mencoder. Avant toute chose, on va réduire la taille des images, cela ne sert à rien de faire une vidéo de 3500*2700 pixels… Pour ça on va utiliser convert:

for i in *.JPG; do convert -resize 720 $i $i; done

Cette commande va nous permettre de réduire la largeur de nos images à 720 pixels. Si on souhaite avoir plus (ou moins), on change le chiffre.

Une fois les photos réduites, on peut lancer la génération du film:

mencoder mf://*.JPG -mf fps=20:type=jpeg -ovc lavc -lavcopts vcodec=mjpeg -o timelapse.avi

où 20 est le nombre d’images par seconde et timelapse.avi est le nom du fichier de sortie.

Et voila !

Advertisements

One thought on “Timelapse

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s