CEVA – Portes ouvertes 2013

Le CEVA (pour Cornavin – Eaux- vives – Annemasse) est une future liaison ferroviaire entre Annemasse et le canton de Genève. Bien entendu, il y a plus d’informations sur le site officiel ou bien sur Wikipédia. Grosso modo, cela fait 150 ans qu’on en parle et c’est prévu pour 2017. Un chantier d’une telle ampleur a aussi son lot de polémiques que ce soit sur les arbres coupés pour permettre d’exécuter les travaux, sur la horde de racaille frontaliers qui va arriver encore plus facilement dans le canton ou sur la perturbation de réception des chaînes de télévision (véridique, je l’ai entendu dans une boutique lors d’une coupure de courant du terminal de carte de crédit. Cela devait être la version moderne des satellites qui détraquent la météo). Plus prosaïquement, si la liaison ferroviaire est améliorée entre Genève et Annemasse, cela ne sera pas du luxe (mais on pourra sans doute moins râler sur les bouchons, tant pis on trouvera autre chose, tout en disant que les Français sont des râleurs, bien entendu).

Pour se faire bien accepter, il faut aussi faire de la communication et c’est dans cette optique, je suppose (je ne siège pas au conseil d’administration), que ce week end (14 et 15 septembre) étaient organisées des journées portes ouvertes à quatre endroits stratégiques des travaux en cours.

Entre nous, je n’ai pas de passion pour les trains ou les travaux publics (ni pingouins, pierres à cupules, ours, bornes frontières ou chevaux d’ailleurs). Mais je me dis qu’un chantier c’est éphémère… enfin éphémère mais il y en a tout le temps et partout. Je disais donc que c’est éphémère et qu’en plus cela peut intéresser des gens de documenter ce qui s’est fait (un peu comme pour les déplacements de gare), maintenant ou dans quelques décennies. Après tout, on est bien content d’exhumer des archives, des plans de construction de vieux bâtiments. En plus, ce n’était pas si loin de chez moi et il faisait presque beau. Donc j’ai mis mon appareil photo dans le sac à dos, ai enfilé mes chaussures de course et ai donc opéré un combo «  course à pied et FreiKultur » pour trois (seulement) des quatre sites avant le petit déjeuner.

Généralement, c’était bien organisé, il y a des tentes bien visibles de bénévoles accueillant les visiteurs (avec plein de sécurité à côté) à coup de dépliants et de croissants. Sur le site, on trouve également des plans et des techniciens qui expliquent ce qui se fait là. Je suis un peu perplexe sur les couleurs blanc sur fond noir des ballons, bus, dépliants. Cela cohabite avec une signalisation vert sur fond blanc qui est moins funèbre.

Au Val d’Arve, on peut traverser la rivière (l’Arve donc) et voir les travaux. Cela m’a paru assez limité. Puis j’ai réalisé qu’on peut faire demi-tour et parcourir la galerie creusée, environ une centaine de mètres sous terre, ce qui donne une meilleure idée de ce qui se construit.

Portes ouvertes des 14 et 15 septembre 2013 sur les lieux des travaux du CEVA au lieu-dit Val d'Arve. Portes ouvertes des 14 et 15 septembre 2013 sur les lieux des travaux du CEVA au lieu-dit Val d'Arve.

 

A Champel-Hôpital, il s’agit juste de voir le trou dans le sol. OK c’est impressionnant car c’est un grand trou avec des engins de chantier dedans et autour mais je doute que juste avec mes photos, cela soit super utile.

Portes ouvertes des 14 et 15 septembre 2013 sur les lieux des travaux du CEVA au lieu-dit Champel-Hôpital

 

 

A la gare des Eaux-Vives, outre un bus de liaison (tout noir, donc), on peut faire un tour de la gare (plus de trois cents mètres). C’est un peu un mélange des deux précédents sites : ampleur des travaux mais en extérieur.

Portes ouvertes des 14 et 15 septembre 2013 sur les lieux des travaux du CEVA au lieu-dit Gare des Eaux-Vives Portes ouvertes des 14 et 15 septembre 2013 sur les lieux des travaux du CEVA au lieu-dit Gare des Eaux-Vives

 

Rentré chez moi, j’ai d’abord observé ce qu’il y a sur Commons à ce sujet. Rien. Ah ce projet collaboratif où faut tout faire soi-même (c’est tellement vrai)… Cela dit, au moins je fais comme je veux, quelque part c’est plus simple. J’ai d’abord créer la catégorie CEVA (inexistante jusqu’alors), y ai mis des photos de l’an dernier et du déplacement de la gare, ai catégorisé cette catégorie quitte à créer/étendre une nouvelle classification sur les transports publics par canton suisse ou département français. La quasi routine en somme.

Puis j’ai regardé mes photos et ai viré les pires, il en reste 71. Étant aussi calé en travaux publics qu’en héraldique, je ne sais pas vraiment ce que j’ai photographié (les plans ne devaient pas être libres alors je me suis abstenu). Quand j’étais sur place, j’ai appliqué un conseil entendu au sujet des plantes dans un jardin botanique « Photographie ce que tu trouves joli, on verra bien après ». J’admets que cela s’applique assez peu à un chantier car un engin de construction, c’est moins joli qu’une fleur (enfin pour moi, mais toutes les perversions sont dans la nature) et puis dans un (bon) jardin botanique, on trouve un petit panneau qui annonce ce qui est là. Alors que sur un chantier, ce n’est pas trop le cas (j’imagine que les ouvriers savent de quoi il s’agit et un chantier n’est pas, en principe, un lieu de visite). J’ai photographié au petit bonheur de manière à bien couvrir le site et à ne pas rater l’immanquable. On trouve des engins, des câbles, des fils de fer (?). J’ai aussi fait des plans plus larges du quartier ou des photos d’ambiance où on voit les visiteurs et les personnes encadrant la manifestation.

Ensuite s’est posée la question de la géolocalisation et j’ai fait simple : une seule par site. Eût un temps où si je bougeais de dix mètres, je changeais la géolocalisation, mais là franchement je n’ai pas eu envie de m’échiner pour si peu. Je vous passe les détails et erreurs qui font que j’ai dépassé les 200 modifications hier sur Commons.

 

Portes ouvertes des 14 et 15 septembre 2013 sur les lieux des travaux du CEVA au lieu-dit Val d'Arve Portes ouvertes des 14 et 15 septembre 2013 sur les lieux des travaux du CEVA au lieu-dit Gare des Eaux-Vives

Les catégories Commons qui vont bien, choisissez ensuite le lieu qui vous intéresse.

 

Advertisements

4 thoughts on “CEVA – Portes ouvertes 2013

    • C’est ma marque de fabrique, enfin !! Merci pour ton appréciation, car dans les photos en intérieur, c’est pas terrible quand même. Et j’ose pas photographier des gens, non plus…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s